Ergothérapie en rééducation de la main

Indications

L’ergothérapie est indiquée pour des patients avec une atteinte de la main et/ou du bras. Celle-ci peut survenir suite à un traumatisme ou lors d’une maladie :

  • Lésions des tendons extenseurs ou fléchisseurs
  • Lésions nerveuses périphériques
  • Fractures
  • Luxations
  • Entorses
  • Amputations
  • Brûlures
  • Maladies rhumatismales (arthrose, arthrite, polyarthrite, etc.)
  • Maladie de Dupuytren
  • Syndrome du tunnel carpien
  • Syndrome algoneurodystrophique ou CRPS
  • Etc.

Les affections de la main et/ou du bras peuvent altérer la motricité et la sensibilité. Ces troubles ont un impact sur les habiletés manuelles. La personne fait alors face à un certain nombre d’incapacités dans ses activités professionnelles et privées.

Le but d’une rééducation en ergothérapie est d’aider au maximum le patient à retrouver ou à maintenir ses capacités dans la réalisation d’activités quotidiennes.

L’intervention débute par une évaluation des capacités et des déficits dont souffre le patient. L’ergothérapeute mesure les amplitudes articulaires, la force, évalue les préhensions, la sensibilité, les douleurs, etc.

Moyens de traitement

Les moyens de traitement à disposition sont :

  • Mobilisation active et passive des articulations
  • Entraînement de la motricité globale et fine
  • Rééducation de la force
  • Exercices fonctionnels
  • Thérapie du miroir
  • Confection d’orthèses statiques ou dynamiques
  • Rééducation sensitive classique et vibratoire
  • Mobilisation cutanée
  • Traitement des cicatrices
  • Drainage lymphatique du membre supérieur
  • Réentraînement aux activités de la vie quotidienne
  • Gestion de la douleur (fantôme, chronique…)
  • Enseignement de la protection articulaire
  • Conseil et proposition de moyens auxiliaires, enseignement de leur utilisation
  • Enseignement de stratégies compensatoires en cas de non-récupération de la fonction
  • Etc.
Compétences

Notre équipe s’est spécialisée en suivant divers cours de formation continue :

  • Drainage lymphatique du membre supérieur (D. Thomson)
  • Traitement des cicatrices post-brûlures (D. Jaudoin)
  • Méthodes d’évaluation de la main (K. Fournier)
  • Couverture cutanée de la main traumatique (C. Bassery, L. Wehrli)
  • Fabrication d’orthèse statique et dynamique (Orfit)
  • Classification, évaluation et traitement des nerfs du membre supérieur (J. Jucker, B. Degrange)
  • Thérapie manuelle du membre supérieur (D. Maillard)
  • De plus, l’une des collaboratrices est au bénéfice d’une expérience de 3 ans dans un service de chirurgie plastique et reconstructive (CHUV, Lausanne).
Thérapeutes
  • Eloïse Demierre